Sélectionner une page

Intelligence artificielle

C’est un marché d’environ 240 millions d’euros sur sept ans que vient de notifier la Direction Générale de l’Armement (DGA) à Preligens. Nommé TORNADE (Traitement Optique et Radar par Neurones Artificiels via Détecteurs), il porte sur l’acquisition de licences logicielles de solutions d’IA pour le traitement et l’exploitation de grandes masses de données et bénéficiera en particulier à la fonction interarmées du renseignement du Ministère des Armées.

Il y a aujourd’hui une masse de données qu’elles proviennent de capteurs, de satellites espions ou commerciaux, de drones ou d’avions et l’humain peine à les traiter assez rapidement pour permettre aux autorités de prendre rapidement les bonnes décisions.

Le contexte géopolitique actuel démontre combien il est crucial pour les gouvernements et les ministères des armées d’être réactifs et l’importance des images satellites. La technologie d’IA de traitement d’images de Preligens répond pleinement à ces besoins.

Preligens

Fondée en 2016 par Arnaud Guérin (PDG) et Renaud Allioux (CTO) sous le nom d’Earthcube, la société a changé de nom en 2020, concomitamment à une levée de fonds de 20 millions d’euros auquel participait Definvest, le fonds du Ministère des Armées géré par Bpifrance.

L’entreprise qui travaille avec le Ministère des Armées depuis ses débuts a connu une croissance très rapide, elle a notamment quadruplé son chiffre d’affaires en 2019 et 2020. Elle compte aujourd’hui plus de 150 employés et a ouvert des filiales au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne, en Belgique et à Singapour.

Preligens fournit des solutions qui, via des algorithmes d’intelligence artificielle, automatisent le traitement d’images satellites que les analystes du renseignement exploitent.

En 2021, dans le cadre du projet TAIIA, (Traitement et Analyse d’Images par Intelligence Artificielle), une expérience hébergée au centre conjoint de formation et d’interprétation de l’imagerie de la Direction du renseignement militaire (DRM), Preligens a mis en place une plateforme d’expérimentation qui alimente les images opérationnelles capturées par la nouvelle constellation CSO, les satellites de reconnaissance haute résolution français.

Les logiciels et les algorithmes d’IA permettent d’identifier les équipements militaires (navires, avions, véhicules blindés…) présents sur les sites stratégiques pour le renseignement et de détecter tout mouvement inhabituel.

Le Ministère Français de l’Armée a alors décidé de lui confier le traitement de toutes ses images satellites et lui a  attribué de nouveaux marchés via l’accord-cadre OURANOS ayant pour objet la fourniture de logiciels et de services associés.

Le marché Tornade

Les licences logicielles acquises dans le cadre du marché Tornade permettront aux entités du Ministère des Armées de répondre au besoin d’accéder rapidement à un renseignement précis et adéquat dans une masse de données : création automatique de cartes à partir d’images satellites, détection d’objets dans ces images pour les domaines du visible, de l’infra-rouge et de l’imagerie radar.

Ce marché, d’un montant maximum de 240 millions d’euros sur une durée de sept ans, bénéficiera en particulier à la fonction interarmées du renseignement du ministère des Armées (FIR) qui regroupe sous la coordination de la DRM les chaînes renseignement des trois armées, ainsi que celles du Commandement des opérations spéciales (COS) et du Commandement de la cyberdéfense (COMCYBER).

Lettria, plateforme spécialisée dans l’automatisation du traitement du langage naturel, annonce une levée de fonds en seed de 5 millions Read more
Les sujets environnementaux sont au cœur des débats et des défis d’aujourd’hui. Le secteur du numérique, en forte expansion, s’attèle Read more
L’Irlande et la France viennent de rejoindre les 24 autres pays de l’UE, la Norvège et le Royaume-Uni, qui ont Read more
Aujourd’hui, les enquêteurs récoltent de très nombreux documents, ce qui rend leur exploitation toujours plus ardue. L’intelligence sémantique est la Read more
Qu’il s’agisse de l’utilisation d’un chatbot pour aider à diagnostiquer des symptômes en télémédecine ou d’améliorer l’imagerie médicale et le Read more
L’Institut Montaigne, la fondation Abeona et Open Classrooms s’étaient associés pour proposer un programme de formation en ligne en français Read more
Picsellia, start-up spécialisée dans l’intelligence artificielle, vient de finaliser un seed pour un montant de 2 millions d’euros. Cette levée Read more
Mark Zuckerberg, PDG de Meta, a annoncé ce 1er novembre que Meta AI avait créé un modèle qui prédit le Read more
Le 15 juillet 2021, PAIR, une équipe multidisciplinaire de Google, présentait Wordcraft, un outil d’aide à la création littéraire basé Read more
AMAP était à son lancement une simple application de cartographie et de géolocalisation. Après l’avoir intégrée à d’autres services locaux Read more