Sélectionner une page

Intelligence artificielle

PyTorch est l’un des frameworks ML open source les plus utilisés, il a été développé par Meta AI. Soumith Chintala, l’un de ses créateurs, a annoncé le 12 septembre dernier que PyTorch rejoignait la Linux Foundation, dont la principale mission est le développement collaboratif de logiciels open source. Le conseil d’administration de la PyTorch Foundation se compose de représentants de Meta mais aussi, d’AMD, Amazon Web Services, Google, Microsoft et NVidia qui ont contribué à l’essor de PyTorch.

La première version de PyTorch-Distributed a été construite par Adam Paszke, Sam Gross, Soumith Chintala et Gregory Chanan, des amis de premier cycle, en tant que projet de classe. Le développement de PyTorch a débuté en 2016 pour aboutir à la version initiale en 2017.

Ces cinq dernières années, plus de 2 400 contributeurs ont construit près de 154 000 projets en utilisant PyTorch comme fondation et le framework est devenu l’une des principales plateformes pour la recherche en IA, le développement d’applications liées notamment au traitement du langage naturel, à la traduction automatisée…

Aujourd’hui, plus de 80% des chercheurs qui soumettent leurs travaux lors de grandes conférences de ML, telles que NeurIPS ou ICML, exploitent le cadre. La communauté active de chercheurs et de développeurs a construit un riche écosystème d’outils et de bibliothèques pour étendre PyTorch et soutenir le développement dans des domaines allant de la vision par ordinateur à l’apprentissage par renforcement.

Le lancement de la Fondation PyTorch au sein de la Fondation Linux

Selon Soumith Chintala, chercheur en IA chez Meta, responsable de la maintenance de PyTorch, Meta a permis à PyTorch de se structurer et s’organiser en une entité plus saine sur le plan organisationnel.

Il déclare sur son blog :

« Garder la santé organisationnelle de PyTorch à jour est essentiel et bénéfique pour la communauté. La prochaine étape de notre progrès organisationnel est de soutenir les intérêts de multiples parties prenantes, donc passer à une fondation est une bonne chose. Nous avons choisi la Linux Foundation car elle possède une vaste expérience organisationnelle dans l’hébergement de grands projets open source multipartites avec le bon équilibre entre la structure organisationnelle et la recherche de solutions spécifiques pour ces projets. »

Pour Jim Zemlin, Directeur de la Linux Fondation, la neutralité est essentielle au développement de projets comme celui de Pytorch.

Il déclare dans un communiqué de presse annonçant l’intégration de PyTorch à la Linux Foundation :

« Des projets comme PyTorch qui ont le potentiel de devenir une plate-forme fondamentale pour la technologie critique bénéficient d’une maison neutre. La neutralité et la véritable appropriation de la communauté sont ce qui a permis à Linux et Kubernetes de défier les attentes en continuant à accélérer et à croître plus rapidement même à mesure qu’ils deviennent plus matures. Les utilisateurs, les responsables et la communauté commencent à les voir comme faisant partie d’un bien commun sur lequel ils peuvent compter et en qui ils peuvent avoir confiance, à perpétuité. En créant une maison neutre, la Fondation PyTorch, nous nous engageons collectivement dans un avenir de transparence, de gouvernance communautaire et d’échelle sans précédent pour tous. »

PyTorch et sa communauté bénéficieront des programmes et communautés de soutien de la Fondation Linux comme les programmes de formation et de certification ou la recherche communautaire et auront accès à son portail de collaboration LFX.

La Fondation PyTorch se concentrera sur le marketing commercial et produit de PyTorch et de l’écosystème associé. Sa mission est de favoriser l’adoption de l’IA et des outils de deep learning en favorisant et en maintenant un écosystème de projets open source et indépendants des fournisseurs avec PyTorch. La transition ne nécessitera aucune modification du code et du projet de base de PyTorch, ni de la structure de gouvernance technique qui reste sous le contrôle des mainteneurs.

Une équipe de chercheurs du National Institute of Standards and Technology (NIST), de l’Université du Maryland ainsi que de Western Read more
Une étude réalisée au niveau mondial par le cabinet Vanson Bourne pour Mulesoft, fournisseur d’une solution d’intégration et d’API filiale Read more
Michelin, acteur emblématique des pneumatiques dans le monde, a profité de la convention annuelle PWX (Public Works Association’s) pour partager Read more
Les ressources humaines (RH) ont un rôle important au sein des entreprises. Au Canada, l’Ordre des conseillers en ressources humaines Read more
Le 19 août dernier, Samsung a posé la première pierre de son futur centre de R&D qui va être construit Read more
Si le cancer est une des 1éres causes de mortalité dans le monde (environ 1 décès sur 6), un diagnostic Read more
Le deep learning est aujourd’hui utilisé dans de nombreux domaines, il l’est de plus en plus dans celui de l’histoire. Read more
L’Observatoire de la Fintech publie chaque semestre une étude qui décrypte les principales tendances du domaine en France. L’étude qu’elle Read more
Dans le cadre de sa stratégie de diffusion des connaissances en lien avec l’IA, l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle de Toulouse Read more
Lancé le 19 novembre dernier, d’une durée de 5 ans, financé par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de Read more