Sélectionner une page

Intelligence artificielle

Dans le cadre du programme Territoires d’industrie, le Gouvernement, la Banque des Territoires ont lancé l’AMI « Territoires d’industrie 4.0 : anticiper les compétences de demain » visant à appuyer la concrétisation de projets répondant à des besoins de formation sur l’industrie du futur bien identifiés sur un territoire, grâce à un soutien sous forme de cofinancement d’ingénierie, d’amorçage et de financement d’investissements immatériels et matériels. Parmi les 41 projets sélectionnés, deux ont été présentés par les campus de Metz et de Bordeaux d’Arts et Métiers.

En novembre 2018, Edouard Philippe, alors 1er ministre, lançait l’initiative « Territoires d’industrie » lors du Conseil National de l’Industrie. S’inscrivant dans la stratégie du gouvernement de reconquête industrielle et de développement des territoires, son objectif est de réunir l’ensemble des pouvoirs publics (collectivités territoriales, EPCI, Etat, opérateurs…) et les acteurs industriels afin d’identifier les besoins des territoires et d’y apporter des réponses concrètes.

Pour soutenir et accélérer le développement des territoires français à forte dimension industrielle, des moyens financiers, techniques et humains ont donc été mobilisés afin de faciliter le déploiement de nouveaux projets industriels, qui s’articulent autour de quatre priorités :

  • Investir dans l’aménagement et l’immobilier industriel;
  • Accompagner la transition énergétique et environnementale de l’industrie;
  • Accompagner la mutation de la formation et des métiers industriels;
  • Accompagner les stratégies industrielles territoriales.

Après le premier AMI de Territoires d’industrie qui permettra de doubler les écoles de production d’ici à la rentrée 2023 (39 projets soutenus en 2021), l’Etat et la Banque des Territoires ont lancé l’AMI « Territoires d’industrie 4.0 : anticiper les compétences de demain » qui a quant à lui retenu 41 projets, sélectionnés dans 12 régions métropolitaines et deux en outre-mer, parmi les 59 dossiers reçus.

Ce second AMI, doté d’un budget de 10 millions d’euros, vise à répondre à une double problématique : pour les acteurs de la formation, il s’agit de développer des formations nouvelles répondant aux besoins des industriels et pour les industriels, d’intégrer parallèlement ces technologies et compétences inédites aux processus actuels de production.

Les deux projets portés par Arts et Métiers

Fondée en 1780, l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENSAM) est l’une des plus anciennes écoles d’ingénieurs de France et fait partie depuis 2013 de Hautes Écoles Sorbonne Arts et Métiers Université (HESAM). Elle compte 8 campus et 3 instituts et forme chaque année plus de 6 000 étudiants du bac+3 jusqu’au bac+8.

Les activités scientifiques d’Arts et Métiers sont consacrées à plusieurs défis de l’industrie du futur: transport, énergie, habitat, santé, production auxquels répondent les 15 laboratoires de l’établissement, la recherche partenariale est, quant à elle, ancrée dans les territoires.

  • Le projet « Actif-IA » du campus Arts et Métiers de Metz 

L’objectif de ce projet est d’accélérer la formation des talents en reconversion, en recherche d’emploi et/ou souhaitant se perfectionner dans l’usage des technologies du digital et de l’IA pour une transition industrielle. Pour cela, Arts et Métiers a lancé un plan de modernisation de son parc machine, des outils pédagogiques au service de la formation, associés à un syllabus de formation numérique pour former des ingénieurs « métaverse ».

  • Le projet « Plateforme agile d’assemblage et désassemblage reconfigurable pour l’accompagnement au changement de l’industrie 4.0 » du campus Arts et Métiers de Bordeaux

Le projet a pour ambition de spécifier physiquement et virtuellement une plateforme d’assemblage – désassemblage reconfigurable sur le campus Arts et Métiers pour la formation initiale et continue. Il porte également sur des plateformes duales de format réduit permettant à des apprenants dispersés sur le territoire de bénéficier d’un enseignement de qualité et aux industriels de trouver un accompagnement personnalisé de proximité.

L’IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le Read more
Une intervention rapide des pompiers lors d’un accident ou d’un incendie peut sauver des vies mais peut être gênée par Read more
Pour les entreprises, la compréhension et l’amélioration continue de l’expérience client sont devenues aussi importantes que le développement de produits, Read more
Les programmes sectoriels de la Mission French Tech visent à accompagner les start-ups positionnées dans des secteurs identifiés comme stratégiques Read more
Supergrappe canadienne basée à Montréal, SCALE AI agit comme un pôle d’investissement et d’innovation pour accélérer l’adoption et l’intégration rapide Read more
Michelin, acteur emblématique des pneumatiques dans le monde, a profité de la convention annuelle PWX (Public Works Association’s) pour partager Read more
Le projet de recherche européen HosmartAI a pour objectif de doter l’Europe d’un système de santé fort, efficient, durable et Read more
En ce jour de rentrée, nous vous proposons une petite sélection des actualités de l’intelligence artificielle que vous avez pu Read more
Si le cancer est une des 1éres causes de mortalité dans le monde (environ 1 décès sur 6), un diagnostic Read more
Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de Read more