Sélectionner une page

Le Chinois Xiaomi a un coup d’avance sur Tesla en dévoilant dès maintenant son propre robot humanoïde fonctionnel. Il est doté d’une IA qui lui permet de voir son environnement en 3D et d’interpréter les sons et les émotions.

Début juillet, Elon MuskElon Musk annonçait l’arrivée de son robot humanoïde Optimus, avec un prototype fonctionnel pour la fin septembre. Voilà que le Chinois Xiaomi lui grille la priorité en dévoilant dès maintenant son propre prototype de robot humanoïde fonctionnel. Lors d’une présentation retransmise en direct, le robot s’est déplacé au milieu de la scène et a tendu une fleur à Lei Jun, le patron de Xiaomi avant de poser avec lui pour un selfie.

Il s’appelle CyberOne, mesure 177 cm et pèse 52 kgkg ; le constructeur lui a même donné comme surnom « Tie Da ». Le robot est doté d’une tête composée d’une dalle OledOled incurvée. C’est via cette tête semblable à un casque doté d’une visière noire que le robot peut identifier visuellement et auditivement jusqu’à 45 émotions humaines. Son module de vision baptisé Mi-Sense est combiné à des algorithmes d’Intelligence artificielle afin de percevoir et d’interpréter son environnement en 3D. Avec son IA, il sait par ailleurs reconnaitre 85 types de sons environnementaux.

Le Chinois Xiaomi a dévoilé, CyberOne, son robot humanoïde fonctionnel. © Xiaomi

Une représentation en 3D de l’environnement

Selon Xiaomi, il dispose de l’équivalent numérique d’un « cerveletcervelet » qui lui permet de se tenir debout et d’évoluer en équilibre. Ces jambes disposent d’un couple maximal de 300 Nm.

Pour réaliser ses mouvementsmouvements, son corps est composécorps est composé de 13 articulationsarticulations qui lui confèrent une amplitude de 21°. Les membres peuvent réagir en moins de 0,5 m/s et ses mains ont une précision de couple pouvant aller jusqu’à 1 Nm pour pouvoir toucher doucement un élément. Globalement, le robot reste un peu pataud, il semble moins agile et robuste que le fameux Atlas de Boston Dynamics. Pour le patron de Xiaomi, le robot devrait encore évoluer avant de pouvoir être commercialisé entre 89.100 et 104.000 dollars. En attendant, le robot du constructeur chinois a un peu d’avance sur le modèle de Tesla, dont on ne sait pas grand-chose pour le moment.

Un autre robot, cette fois-ci conçu par Tesla, est attendu par le grand public. Il devrait être présenté le 30 septembre, durant l’AI Day organisé par la firme d’Elon Musk. © Futura